Virtualbox : une solution pratique pour exécuter Linux Ubuntu, Windows ou Debian dans une machine virtuelle

Dans un monde où la polyvalence et l’adaptabilité sont de plus en plus importantes, disposer de plusieurs systèmes d’exploitation sur un seul ordinateur peut être un atout majeur. Cependant, il n’est pas toujours facile de gérer cette diversité de manière simple et rapide. Heureusement, il existe des solutions adaptées pour répondre à ces besoins spécifiques. L’une d’entre elles est VirtualBox, un logiciel qui permet d’exécuter Linux Ubuntu, Windows ou Debian dans une machine virtuelle, sans avoir besoin d’être un expert en informatique.

VirtualBox : qu’est-ce que c’est ?

VirtualBox est un logiciel de virtualisation open source, créé par Oracle Corporation. Il permet de créer et de gérer des machines virtuelles (VM) sur un ordinateur hôte, des installations complètes de Linux Ubuntu, Windows ou Debian par exemple, fonctionnant en parallèle avec leur propre système d’exploitation. La principale utilité de VirtualBox est le test et le développement de logiciels compatibles avec différents systèmes d’exploitation, ainsi que l’étude de système réseau.

Pourquoi choisir VirtualBox ?

Ce logiciel offre plusieurs avantages en termes de flexibilité et de simplicité d’utilisation. Tout d’abord, il est compatible avec de nombreux systèmes d’exploitation, y compris les versions les plus récentes de Windows, macOS et Linux. De plus, l’interface de gestion graphique de VirtualBox est intuitive et facile à prendre en main, même pour les débutants. Enfin, l’option de clonage des VM permet au développeur de gagner du temps en dupliquant une configuration déjà existante.

Comment installer VirtualBox et créer sa première machine virtuelle ?

Téléchargement et installation de VirtualBox

Pour commencer, il faut télécharger gratuitement le logiciel sur le site officiel d’Oracle (www.virtualbox.org) et choisir la version compatible avec votre système d’exploitation. Une fois le fichier téléchargé, double-cliquez dessus pour lancer l’assistant d’installation, et suivez simplement les étapes proposées par celui-ci jusqu’à la fin du processus.

Lire aussi :   Windows 10 : Comment résoudre le problème d'installation des applications non vérifiées par Microsoft Store

Création d’une machine virtuelle sous Linux Ubuntu, Windows ou Debian

Une fois VirtualBox installé, vous pouvez passer à la création de votre première machine virtuelle. Pour cela, démarrez le logiciel et cliquez sur le bouton “Nouvelle” dans la barre d’outils : une fenêtre s’ouvre alors pour guider l’utilisateur dans la phase de création de la VM. Vous devrez choisir :

  • Le nom de la machine virtuelle, qui doit être unique dans la liste de vos machines déjà créées;
  • Le type de système d’exploitation (Linux Ubuntu, Windows ou Debian) et sa version;
  • La quantité de mémoire vive (RAM) allouée à la VM;
  • L’espace disque alloué à la VM, soit un fichier existant, soit un nouvel espace réservé pour cette machine seulement.

Après avoir effectué ces choix, validez et laissez le logiciel configurer votre VM. Une fois la création terminée, la machine virtuelle apparaîtra dans la liste des machines disponibles sur l’interface de gestion.

Configurer sa machine virtuelle pour optimiser les performances

Afin d’être sûr que votre VM fonctionne de manière fluide et performante, il est nécessaire de bien régler les paramètres du système virtualisé :

  • Le processeur : augmentez si besoin le nombre de cœurs dédiés à la machine virtuelle;
  • La carte graphique 3D : si vous prévoyez d’utiliser des applications ou jeux gourmands en ressources graphiques, activez cette option;
  • Les ports USB : choisissez le type de contrôleur adapter au matériel que vous souhaitez connecter et pensez à activer les prises USB;
  • Les périphériques sonores : si vous avez besoin de fonctionnalités audio, sélectionnez le périphérique.

Pensez également à télécharger et installer les VirtualBox Guest Additions, qui sont des utilitaires conçus pour améliorer les performances et la compatibilité entre le système d’exploitation hôte et les systèmes virtualisés.

Lire aussi :   Comment résoudre l’erreur 2000 sur Twitch : méthodes efficaces pour ne plus être bloqué

Gestion et manipulation des VM sous Virtualbox

L’un des points forts de VirtualBox est son interface utilisateur conviviale. Son menu principal permet d’accéder rapidement aux fonctions essentielles telles que :

  • La création et suppression de machines virtuelles;
  • L’importation et l’exportation de fichiers OVA (format d’échange standard);
  • Le démarrage, l’arrêt ou la mise en pause d’une VM ;
  • La sauvegarde et la restauration d’un snapshot (instantané d’un état précis du système).

Avec ces outils à portée de main, vous êtes prêt à bénéficier pleinement des avantages offerts par VirtualBox pour exécuter Linux Ubuntu, Windows ou Debian dans une machine virtuelle.

4.3/5 - (38 votes)

Laisser un commentaire

Partages